Histoire de l’école nationale de l’aviation civile

Ecole Nationale de l’Aviation Civile: histoire et culture

Avec 31 programmes de formation différents et plus de 3 000 élèves, l’ENAC (Ecole Nationale de l’Aviation Civile) fait partie des pioniers de l’aviation et des plus importantes Grandes Ecoles ou universités aéronautiques en Europe. Créée en 1949 à Orly, l’Ecole Nationale de l’Aviation Civile a été transférée à Toulouse en 1968 et a fusionné avec le SEFA (Service d’exploitation de la formation aéronautique – école de pilotage) en 2011 : une histoire riche qui mérite d’être racontée…

L’ENAC, une histoire riche

L’ENAC est née à la fin de la seconde guerre mondiale, à une période où l’Hexagone était confronté à une réelle explosion du transport aérien et où les différents secteurs de l’aviation devaient être harmonisés et avoir une solide formation commune.

Partant de ce constat, Max Hymans, alors Secrétaire Général de l’Aviation Civile et Commerciale (SGACC), décide de créer l’ENAC, capitalisant sur la formation des différents métiers de l’aviation afin d’assurer une étroite collaboration entre les partiers et un transport aérien plus sûr. C’est donc à partir de l’été 1949 que l’ENAC s’installe sur le domaine de l’aéroport d’Orly au plus près des pistes, durant 20 ans. L’école des pioniers de l’aviation s’est par la suite délocalisée à Toulouse au cœur du campus scientifique de Rangueil (en 1968).

L’Ecole Nationale de l’Aviation Civile (ENAC) et le Service d’Exploitation de la Formation Aéronautique (SEFA), l’héritier direct d’une longue tradition d’implication de l’Etat dans l’aide à l’aviation légère, ont ensuite fusionné le 1er janvier 2011.

Aujourd’hui, l’ENAC c’est 70 années d’expertise, 3 500 stagiaires qui participent chaque année à plus de 650 sessions de stages de formation continue ou de perfectionnement, 910 salariés permanents, dont 500 enseignants et instructeurs et une flotte de 116 avions.

Se former auprès d’un des pioniers de l’aviation

L’ENAC propose de nombreuses formations, parmi les plus célèbres : celles liées au pilotage aérien. En effet, l’école possède une expertise dans la formation des pilotes reconnue par les compagnies aériennes du monde entier. Elle délivre des formations de haut niveau et apprend aux stagiaires comment piloter un avion : ATPL, MCC, EPL, FI, MPL…
Chacune d’entre elles permet d’acquérir de solides connaissances techniques.. Elle donne aussi des connaissances pratiques et est optimisée en fonction de l’environnement d’exploitation dans lequel les stagiaires seront appelés à évoluer.

L’ENAC apprend aux plus aventureux comment piloter un avion certes, mais pas seulement. Elle forme les étudiants à un spectre de métiers particulièrement large : ingénierie, conception et évolution des systèmes aéronautiques et du transport aérien, contrôle aérien…
Les diplômes varient du baccalauréat + 1 jusqu’au baccalauréat + 8 et sont, pour certains d’entre eux, considérées comme des références mondiales.